ConvertKit Logiciel Emailing : test et avis

ConvertKit est une plateforme emailing assez peu connu en France. Pourtant, il fait parler de lui dans les pays anglophones.

Ce SaaS (Service as a Software) est destiné aux créateurs : blogueurs, youtubeurs podcasteurs, auteurs. Il s’adresse donc principalement aux indépendants, mais peut aussi convenir aux TPE/PME qui ont besoin d’une solution pour optimiser leur marketing par email.

convertkit avis

Pour cela, ConverKit propose de nombreuses fonctionnalités. Elles vont vous permettre de collecter des informations sur vos prospects et vos clients, puis de les utiliser dans votre stratégie de communication. Cette solution permet :

  • D’envoyer et de personnaliser des emails simples.
  • De créer des séquences automatiques (marketing automation).
  • Des construire des formulaires et des landing pages.

Ayant pour objectif de vous aider à trouver l’outil qui correspond à vos besoins, j’ai testé ce logiciel pour vous. Je vous partage mon avis à la fin de cet article.

Avantages et inconvénients

On aime 👍

On n'aime moins 😞

3,3 / 5
3.3/5
Fonctionnalités
3.4/5
Convivialité
3/5
Assistance
3.5/5
Tarifs
3/5

Présentation de ConvertKit

Créé en 2013 par Nathan Barry, le SaaS ConvertKit a vu son nombre d’utilisateurs augmenter fortement ces dernières années. A ce jour, une quarantaine de personnes du monde entier font partie de l’équipe. Bien qu’il soit encore peu connu en France, ce logiciel est en train de se faire une place parmi les meilleurs solutions emailing.

convertkit test

Lorsque je l’ai découvert, j’ai apprécié l’interface épurée de ConvertKit. Je me suis ensuite penché sur ses différentes fonctionnalités que je vais vous présenter dans la suite de cet article.

  • Les formulaires de captures et les landing pages
  • La gestion et la et segmentation de son audience
  • L’envoie d’emails
  • Le marketing automation
  • Les séquences automatiques

Les formulaires de captures et les landing pages

Pour débuter ce test, on commence par se rendre dans l’onglet « landing pages & forms« . C’est ici qu’on va pouvoir créer nos formulaires et nos landing pages pour capturer des leads et bâtir notre audience.

Sur cet onglet, on trouve un aperçu des performances de ses pages de captures et les résultats de chaque formulaire.

Deux choix s’offrent à nous pour collecter de nouveaux abonnés : la création d’un formulaire ou d’une landing page.

Le formulaire de capture de ConvertKit a l’avantage de pouvoir être intégré un peu partout (site internet, page de vente etc.).

Lors de la création d’un formulaire, 4 formats nous sont proposés (inline, modal, slide in et sticky bar).

Après avoir sélectionné un format, on peut ensuite sélectionner un template puis le personnaliser. 6 ou 7 templates sont disponibles à chaque fois, sauf pour la sticky bar ou il n’y en a qu’un seul.

Les formulaires sont personnalisables. On peut changer le titre, le texte, la couleur des éléments… On peut aussi ajouter facilement différents champs pour demander d’autres informations à nos contacts.

Si j’ai été un peu déçu par l’absence d’éditeur drag and drop (glisser déposer), j’ai apprécié poser une question à son audience pour ensuite mieux la segmenter, grâce aux tags que je vous présente dans la partie suivante.

Autre fonctionnalité intéressante, après l’envoi du formulaire, il est possible de configurer l’envoie automatique d’un mail. Cette fonctionnalité est très pertinente pour les créateurs de contenus qui proposent souvent différents lead magnets à leur audience. Avec ConvertKit, il est donc possible de créer un nouveau lead magnet rapidement et de paramétrer le document qui sera accessible une fois le formulaire rempli.

Pour ce qui est de l’intégration du formulaire, vous pourrez la faire en intégrant directement du code HTML ou JS sur votre page. Si vous avez un site WordPress, l’intégration sera encore plus simple grâce au shortcode du formulaire, par exemple [convertkit form=1274855]. Pour utiliser le shortcode, vous devrez au préalable installer le plugin WordPress de ConvertKit.

Vous pouvez choisir de masquer les formulaires pour les utilisateurs qui les ont renseignés.

Pour ce qui est des landing pages, le fonctionnement est assez similaire à celui des formulaires. On commence par choisir un template parmi les 36 disponibles.

Ensuite, on peut tout personnaliser : les couleurs, les images, le texte, les boutons, les champs que l’utilisateur devra compléter.

Cependant, comme pour les formulaires, l’édition est limitée. A l’exception des champs à compléter, il n’est pas possible d’ajouter de nouveaux éléments à partir d’un glisser déposer. Lors de la création d’une landing page, on reste donc limité aux différents templates disponibles. Heureusement qu’ils sont nombreux et qu’ils proposent différents designs.

Les landing pages peuvent aussi être masquées quand les utilisateurs les ont remplies.

Autre fonctionnalité qui peut vous être utile : vous pouvez héberger votre landing page sur votre propre domaine et l’optimiser pour le référencement (avec une balise title, meta description et une image).

Dernière chose, on peut ajouter très facilement son ID Google analytics ou le pixel de Facebook.

Si les formulaires et les landing pages ne sont pas entièrement personnalisables, elles ont le mérite d’être là et proposent tout de même des fonctionnalités intéressantes pour les créateurs de contenu et les professionnels.

Gestion et segmentation de l'audience

La gestion de son audience se fait dans l’onglet « Subscribers » grâce à deux outils, les segments et les tags.

Les tags permettent d’organiser vos contacts.

Les segments permettent d’organiser les tags (un peu comme des dossiers qui peuvent regrouper plusieurs tags ou des conditions particulières).

On peut par exemple créer un tag pour les étudiants en licence et un deuxième pour les étudiants en master. Il est alors possible de créer le segment « étudiants ». Celui-ci va regrouper les personnes en licence et celles en master.

Envoyer un message aux étudiant sera donc plus facile. Vous devrez simplement choisir le bon segment, celui qui regroupe tous les étudiants.

Les segments permettent aussi de regrouper vos contacts en fonction de leur localisation, de leur date d’inscriptions, du formulaire dont ils proviennent…

On peut aussi créer un segment qui rassemble les personnes qui ont acheté un ou plusieurs produits.

L'envoie d'emails avec ConvertKit

Rendez-vous sur l’onglet « Broadcasts » pour envoyer un email à vos contacts. Après avoir cliqué sur « New Broadcasts« , la procédure d’envoi se compose de 3 étapes.

Ici, vous devez choisir à partir de quelle adresse sera expédié votre message. Vous pouvez ajouter n’importe quelle adresse à condition de la confirmer avant l’envoi. Je vous recommande d’utiliser l’adresse email de votre nom de domaine si vous en possédez un.

Choisissez ensuite les destinataires de votre email. Vous pouvez sélectionner des tags, des segments et même combiner avec d’autre critères pour envoyer votre message aux bonnes personnes.

Pour terminer, donnez un nom à votre campagne. Celui-ci restera privé mais peut vous aider à retrouver votre campagne sur votre compte ConvertKit.

Sur ConverKit, on ne trouve pas de templates de Newsletter ou d’autres designs d’emails élaborés.

Il faut se contenter du « legacy editor ».

Un deuxième éditeur est en cours de développement (version bêta) et permet de créer des emails au design sobre et efficace. Vous pourrez insérer des images, des boutons, des vidéos…

Autre fonctionnalités appréciable. L’A/B test. On peut l’activer en un clic et tester deux titre différents. Chacun sera envoyé à 15% des contacts. le gagnant sera envoyé aux 70 % restants après 4 heures. Ces paramètres ne sont pas modifiables pour le moment.

L’A/B testing ne permet pas de tester davantage de variation ni le contenu mais ce mode de fonctionnement sera suffisant pour la plupart des personnes.

Après avoir terminé votre email, vous pouvez choisir de l’envoyer immédiatement ou le programme pour plus tard.

Si vous êtes à la recherche d’un logiciel emailing avec un système de drag and drop et de nombreux templates, ConvertKit n’est pas fait pour vous. Cet outil va à l’essentiel, mais offre certaines fonctionnalités intéressantes comme l’A/B testing entre deux titres.

Le marketing automation

ConvertKit permet de faire du marketing automation et de créer des scénarios qui vont s’exécuter automatiquement, dès lors qu’une action sera effectuée par vos contacts. Cependant, l’automation n’est pas disponible avec la version gratuite de ConvertKit.

Première fonctionnalité qui me plaît ici, la possibilité d’ajouter plusieurs déclencheurs au départ de chaque automation.

Pour configurer un déclencheur, 4 choix s’offrent à vous. Vous pouvez lancer l’automation quand un contact rempli un formulaire, quand il est ajouté à un tag ou lorsqu’il effectue un achat. Il est aussi possible de créer un trigger personnalisé.

Vous pouvez ajouter des événements, des actions et des conditions à votre scénario.

L’interface est très intuitive, sous forme de carte heuristique qui donne une excellente vision d’ensemble.

Pour ajouter des emails à votre scénario, vous devrez au préalable vous rentre dans l’onglets « Sequences » et créer les séquences que vous souhaitez ajouter à votre automation. Pour chacune d’entre elles, vous pouvez ajouter plusieurs emails (avec leur contenu) et paramétrer le délai entre chaque message.

J’ai apprécié toute la partie marketing automation de ConvertKit. L’interface est agréable à utiliser et de nombreuses fonctionnalités sont présentes pour créer des tunnels vente efficaces.

Intégration de ConvertKit

ConvertKit peut être utilisés avec bon nombre d’autres services. On peut citer quelques-uns des plus connus : Shopify, Teachable, Stripe, Podia, WebinarJam, Thrive Leads, WooCommerce, ClickFunnels… Plus de 100 logiciels sont listés sur le site de ConvertKit.

Grâce à Zapier, vous pourrez même utiliser ConvertKit avec beaucoup d’autres applications.

Le support client

Autre chose que j’ai appréciée sur ConvertKit, l’accompagnement et le support client, même s’il est en anglais. Je vous explique pourquoi sans plus attendre.

Une fois le compte créé, on dispose sur chaque onglet de vidéos qui nous présentent toutes les fonctionnalités du logiciel. Même chose dans la documentation. La plupart du temps, les tutoriels sont accompagnés de vidéos.

Si vous avez un problème, vous pouvez vous la poser sur le forum du logiciel ou contacter directement le support par chat. Celui-ci répond généralement en quelques heures. 

Un support prioritaire existe pour les clients.

Prix de ConverKit

ConvertKit propose une version gratuite. Cette dernière permet d’avoir jusqu’à 500 contacts et d’utiliser la plupart des fonctionnalités, à l’exception du marketing automation.

convertkit prix

  • La formule Free est complètement gratuite (à vie) et permet de tester le logiciel pour se faire son propre avis. ConvertKit apparaît donc dans notre classement des logiciels emailing gratuits.
  • La formule Complete débloque toutes les fonctionnalités, y compris le marketing automation. Elle coûte 29$ par mois pour 1000 abonnés. Ensuite, les prix augmentent si vous avez plus de contacts à votre liste.

Si vous choisissez ConvertKit comme logiciel emailing, n’oubliez pas que vous pouvez faire baisser la facture de 15 % en choisissant le paiement à l’année. Ce mode de fonctionnement est très courant chez les SaaS.

ConverKit, le verdict

Pour être transparent, je n’avais jamais utilisé ce logiciel avant de le tester pour Avis.Software.

ConvertKit s’adresse avant tout aux créateurs ; blogueur, youtuber, influenceur, etc. A mon sens, ConverKit peut aussi convenir à d’autres professionnels. Cependant, il faut garder en tête qu’il ne fournit pas de template de newsletter et n’a pas encore d’éditeur drag and drop. ConvertKit permet de créer des emails simple, notamment à l’aide de son « legacy editor ». Ce type d’email a un avantage : il permet d’arriver plus facilement dans la boîte de réception de vos contacts car il ressemble moins à des emails promotionnels.

Mise à part cette petite lacune sur la personnalisation du design des campagnes, ConvertKit permet de créer des formulaires et des landing page, même avec sa version gratuite. Ici aussi, la personnalisation est limitée, mais il y a déjà de quoi faire.

J’ai aussi apprécié toute la partie marketing automation avec sa présentation sous forme de mind map et les différentes possibilités qu’elle nous offre. Je vous encourage donc à tester ce logiciel gratuitement, surtout si vous êtes créateur de contenu.

Pour ce qui est des tarifs, la version de base reste abordable étant donné qu’elle débloque l’accès à toutes les fonctionnalités. Cependant, le logiciel peut s’avérer onéreux si vous avez beaucoup de contacts dans votre liste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page